Thème de culture générale et expression en deuxième année de BTS en vue de la session 2017: l'extraordinaire

Qu’est-ce que l’extraordinaire ?

Le mot extraordinaire selon Le Petit Robert vient du latin extraordinarius qui signifie « ce qui sort de l'ordre ». Ce qui est extraordinaire, c’est donc d’abord ce qui n’est pas ordinaire, selon l’ordre commun. On pourrait avancer comme synonymes plus ou moins exacts d’ « extraordinaire » les mots anormal, exceptionnel, inhabituel, inusité, voire insolite, rare, singulier ou unique. Ainsi, l’irruption de l’extraordinaire dans le quotidien, c’est le surgissement d’un événement exceptionnel, généralement inattendu et imprévu, voire étrange ou surnaturel. L'extraordinaire a « un véritable pouvoir de révélation », comme le rappellent les recommandations officielles car « Il fait surgir des réalités hors du commun ».



Le thème étudié en deuxième année du BTS en vue de l’épreuve de culture générale et expression pour la session 2018 est : 

 

« corps naturel, corps artificiel ».
Corps artificiel

Le corps constitue la partie matérielle de l’homme et des êtres animés en général. C’est une propriété      innée que nous avons à la naissance. Synonyme d’organisme, il s’oppose à l’esprit et à l’âme. Siège des  sentiments et des sensations, il est une source de plaisir comme de douleur. Le corps humain n’est pas immuable, il se transforme tout le temps sous l’effet de facteurs internes ou externes : croissance, vieillissement, accident, maladie, sport, alimentation, etc.



Quatre-vingt-dix ans après l'émergence de la physique quantique, ses principes restent toujours aussi énigmatiques pour beaucoup. Cependant, si l'on perçoit l'importance de la découverte des neuropeptides, la compréhension du quantum est alors proche. Cette découverte est capitale car elle démontre que le corps est assez fluide pour s'harmoniser avec l'esprit. Grâce à des molécules messagères, des événements paraissant totalement étrangers l'un à l'autre - une pensée et une réaction physique par exemple - deviennent cohérents. Le neuropeptide n'est pas une pensée mais il évolue avec elle, jouant le rôle de point de transformation. Le quantum agit de même, si ce n'est que le corps en question est alors l'Univers ou la nature dans son ensemble.

Il est nécessaire d'étudier le quantum pour comprendre réellement comment l'esprit fonctionne autour du point pivot d'une molécule. Un neuropeptide naît au contact d'une pensée, mais d'où surgit-il ? La peur et l'agent neurochimique qui la matérialise sont d'une certaine manière mis en relation par un processus caché, qui donne lieu à la transformation de la non-matière en matière.



  Les candidats au diplôme du BTS passent deux épreuves relatives au cours de culture générale et expression. vous trouverez ci-dessous les objectifs de ces deux exercices et leur déroulement.

I. La synthèse de documents (Voir un exemple: ces objets qui nous envahissent

1. Intérêt et utilité du travail de synthèse

    Pour l'examen : cet intérêt est, à l'évidence, l'obtention d'une bonne note. Il faut cependant voir à plus long terme.

    Pour votre vie professionnelle :

Thème  de culture générale et expression du BTS pour la session 2017: 

L’identité individuelle se forme dans la mémoire. L’amnésie, ce n’est pas seulement la perte des souvenirs, c’est la perte de soi-même. Assumer ses propres souvenirs comme les siens, c’est très précisément ce qui définit l’identité. Avoir conscience du temps suppose en effet que les images que j’ai du passé soient bien les miennes, que je me reconnaisse comme "moi-même"  dans mes souvenirs d’enfant. Quel est alors le statut du souvenir? 



Texte 1 : L’objet qui envahit, Vance Packard

Je me demande parfois quels rêves peuvent troubler le sommeil de nos industriels et commerçants, hantés par le spectre de la surabondance et de la mévente. Je ne pense pas qu’ils croient pouvoir nous ensorceler avec des articles toujours plus irrésistibles. J’imagine plutôt qu’ils se réfugient dans un monde futur de leur invention, où il sera de nouveau facile de vendre et d’où la saturation sera bannie.

Ce monde sera semblable à la cité utopique de Pléthore, située à l’horizon de temps. Chaque printemps et chaque automne, on abattra les maisons de papier mâché pour les reconstruire aussitôt et s’épargner ainsi la fatigue de grands nettoyages. Les voitures seront faites d’une matière plastique légère et fragile qui se décompose après six mille kilomètres. On en fera l’échange standard tous les trimestres, au jour de l’an, à Pâques, au 14 juillet et à la Toussaint. Toute personne qui rapportera sa vieille voiture recevra en prime un bon du Trésor «Prospérité par l’expansion» de cent dollars. Il touchera une prime supplémentaire s’il rend quatre voitures par famille.